4
septembre

La Lettre… et L’Esprit – Aout 2019

 

AD AUGUSTA ….PER AUGUSTA !

(Hernani -V.Hugo….mais c’est « Per Angusta » dans l’original…à votre disposition pour une explication de texte)

 

 

28 juin: C’est la fête à la Maîtrise

Audition « Ad lib »( répertoire choisi par les élèves sortants),remise de prix, accueil des nouveaux Maîtrisiens et animations diverses par les élèves avec forces parodies, montages vidéos et sketches en tous genres( où le chef de choeur en prend forcément pour son grade .. un festival !), le tout dans un ambiance familiale et bon enfant prélude aux festivités du lendemain.

 

29 juin: Enfin les festivités du trentenaire tant attendues !

 

 

Acte 1 L’accueil des anciens Maîtrisiens (avec café et viennoiseries a gogo…)

« Non! lui !

«  Elle ! «

« Eux ! »

« Je croyais que tu ne venais pas ! »

« Moi non plus, finalement j’allais pas rater ça ! »

«  Alfred et Cunégonde regrettent de ne pas être là ! »

«  Et moi donc ! »

«  Non toi non plus tu n’as pas chanché…che n’ai pas chanché ! »

(pour cinéphiles avertis)

Bref dialogues de circonstance en tous genres et forcément un démarrage

de la journée en douceur …avec lenteur .

 

Acte 2 La répétition pour le concert du soir

– » M’sieur,Ms’ieur  , Jean-Mich’Jean-Mich’ ,

la dernière fois je chantais Soprano , je continue?  »

-« Non la dernière fois tu n’avais pas de barbe !  »

(Rires)

– » Bon maintenant , ça suffit!Les Sopranes et les Altos devant,

les hommes à droite et les Ténors à gauche !  »

( Rires et ricanements ! Décidément il n’a pas chanché!)

1 heure 30 et quelques blagues du chef plus tard ,la Messe de Vierne chantée

par des générations de Maîtrisiens est bouclée (…à peu près…)

 

Entracte 

Dispersion des troupes pour le déjeuner et joie pour moi de me retrouver

avec une fine équipe de Maîtrisiens de la première génération

(Edouard,Benjamin,Emese et quelques autres)

 

Acte 3 La générale à la Cathédrale

( ou plus exactement répétition avec orgues servant de générale)

Le chef : « Trois ! Quatre !  »

(blanc)

Le chef: « Trois-Quatre ! »

(re blanc)

L’organiste de choeur :  » On voit rien, la caméra est pourrie ! »

( Rires )

Le chef:  » Change de lunettes !   »

( réplique inventée mais finalement je regrette de ne pas l’avoir placée)

Bref , une fois les problèmes techniques réglés la répétition peut commencer avec une visibilité aléatoire pour les organises distants entre eux d’un petite centaine de mètres…en fait la routine en ce qui concerne l’exécution de ce type d’oeuvres.

 

Acte 4 Le Concert

Messe des pêcheurs de Villerville de Fauré-Messager par la Maîtrise seule (Beau!)

Cantique de Jean Racine de Fauré (forte émotion et larme à l’oeil !)

Messe de Vierne pour deux orgues et choeur (Pump and ciconstance !)

Au final une belle prestation d’ensemble pour les quelques 90 choristes présents malgré le peu de répétitions et les contraintes techniques susmentionnées.

 

Acte 5  LA FÊTE

Apéro en plein air (punch et cacahuètes).

Mot du Président : « En ce jour solennel… » (bref mais court et bien vu).

Mot du chef (Improvisé comme d’hab.): « je suis ému « .

Quelques Maîtrisiens: « Vive Zému ! »

Cadeaux (Entre autres un magnifique tableau représentant la Maîtrise en concert!)

Buffet et scène ouverte (un peu loin du public la scène mais difficile de faire autrement compte tenu de la configuration des lieux) avec interventions fort sympathiques et émouvantes d’anciens et anciennes .

Dédicaces (Affiche des trente ans, livre d’or et reportage polaroïd illustrant le livre d’or …sympa !)

Et enfin grande soirée dansante…

Ah ben non zut,il se fêtard ( facile) !

Il faut plier bagage !

Déception du chef fort impatient de montrer ses talents chorégraphiques et des choristes et anciens curieux de la chose !

Ce n’est que partie remise… Rendez-vous pour les 35 ans !

Pour autant la saison n’est pas close.

Nous enregistrons à la Cathédrale un « remake » du CD « Kannenou ar Feiz »

( Cantiques Bretons) de 1998 cette fois avec Bombarde, orgue et Harpe

( parution Noël 2019)

Un dernier concert en petite formation avec la Maîtrise de Vannes au « Zénith » de Bohalgo (la salle des fêtes du quartier )et une dernière soirée conviviale fort sympathique au cours de laquelle certaines Maîtrisiennes décidèrent de se mettre sur leur « trente et un » façon Audrey Hepburn ! » (Je ne vois vraiment pas pourquoi!…)

Enfin les vacances !

Après 6 semaines de repos bien méritées c’est la dernière ligne droite de la saison  :

Une rentrée musicale le 16 Août ce n’est pas fréquent mais le temps aidant ( pluie et orage), le désir de plage s’émousse et la mise en route se fait sans trop de problème malgré les angoisses du chef.

Il est vrai que les enjeux sont de taille (La St Jean à la Chaise-Dieu ce n’est pas rien).

Le concert à l’Ile aux Moines le 18 Août assurera donc le rôdage des voix et des esprits.

Après deux jours de répétitions à concocter un programme varié ( classique, et populaire) propre à contenter un public estival ,les 5 mn de bateau du continent à cette petite île de beauté finiront de convaincre les moins enthousiastes que chant choral et concert peuvent encore rimer avec beau temps et vacances même relatives.

Un vrai plaisir donc que cette escapade marine ,un bel accueil des organisateurs , quelques moments de détente sur la plage en contrebas du lieu du concert ( les joies de la marée basse…) et une belle prestation fortement appréciée d’un public mélomane et connaisseur .

Ce dernier concert en tant que chef d’orchestre des voix Maîtrisiennes restera pour moi un fort joli souvenir rempli d’émotions (décidément !).

Suivent deux journées de travail sur la Passion selon St Jean à l’Opéra ,sous la houlette fort précise et exigeante de Gildas Pungier , chef de l’Ensemble Mélismes dont les voix d’hommes se joignent aux enfants de la Maîtrise pour les prestigieux concerts à venir.

Le Mercredi 20 Août c’est le grand départ pour la tournée St Jean.

Bonne humeur à la gare de Rennes et dans le train pour quelques Maîtrisiennes particulièrement motivées ,accablant les voyageurs ébahis mais néanmoins compréhensifs de « Bist du nicht » en rafales….

Délocalisé à la Flèche , Le Festival de Sablé met les petits plats dans les grands en accueillant la Maîtrise dans un Hôtel aux trois étoiles largement méritées.

La première nuit quelque peu « écourtée » par certains élèves, fut donc suivie le lendemain matin d’une mise au point téléphonique avec les parents en forme de tribunal improvisé :

« Allo Madame, votre fille veut vous parler !!! Ambiance !

Après diverses répétions chœur, chœur- solistes, chœur et orchestre dans des lieux parfois improbables (genre salle paroissiale)nous voici dans la splendide chapelle Baroque du Prytanée militaire pour un un raccord… en forme de sieste.

Commentaire d’une jeune Maîtrisienne « En fait il est sympa Damien il a toujours le sourire même quand il n’est pas content ! »

Réaction immédiate du chef de chœur et passage à savon en règle ! (durée de l’intervention 20mn paraît-il!)

Efficacité garantie, concert réussi et hautement apprécié du public ,de notre Président et de Madame qui nous font l’honneur de leur présence.

Le lendemain , journée de trajet pour La Chaise Dieu et répétition quasiment au saut du car.

Après le raccord dans la magnifique abbatiale et une interview télévisée de l’auteur de ces lignes (visible sur Facebook), déambulations diverses dans les étages labyrinthiques des magnifiques bâtiments conventuels récemment restaurés .

« C’est où les toilettes? »

« Tu descends dans le cloître,tu en sors au fond à droite,tu grimpes au 3ème étage, à la patte d’oie, tu prends à gauche et au fond du couloir c’est probablement la deuxième ou quatrième porte à droite??!!… en fait non je crois bien que de l’endroit où on se trouve on ne peut pas y aller! »

Dîner,change et mise en voixet enfin le concert tant attendu !

L’enjeu est donc de taille :

La St Jean,c’est, faut il le rappeler une des œuvres majeures de l’histoire de la Musique.

C’est un des plus grand festival de Musique en France.

C’est le concert d’ouverture dudit Festival.

Accessoirement, c’est aussi le dernier concert de la Maîtrise « porté » par un certain JM Noël et le dernier concert tout court des Maîtrisiens sortants.

Dans une Abbatiale comble et devant un public plus que concerné ( nombre de spectateurs ont la partition en main) l’ensemble des troupes fait sensation sous la direction hautement inspirée et terriblement efficace de Damien.

(Rarement un chef d’orchestre aura dirigé la Maîtrise avec autant de force et de conviction….il y a sûrement une explication!)

Il sera par suite quelque peu difficile de récupérer les Maîtrisiens et surtout Maîtrisiennes au cours du cocktail qui s’en suit , tous et toutes à la recherche d’autographes des musiciens de l’orchestre ou des solistes :

« Qu’est ce qu’il est mignon le premier violon » !

« Ah non moi je préfère Jésus ! »…

Je n’insisterai pas sur la nuit qui s’en suit …dans un hébergement dont les aménagements intérieurs façon « Les Choristes » rappellent furieusement ceux de mon enfance..(contraste violent avec le Trois Étoiles des nuits précédentes).

Le retour du lendemain ,aux allures de 4ème mi-temps ,un calme olympien ( je ne suis pas sûr du mot…) règne dans les allées du car puis du train nous conduisant au bercail.

Un dernier mot du chef à l’ensemble des troupes dans le hall de la gare et une adresse particulière à nos Maîtrisiens sortants feront jaillir quelques larmes ( un euphémisme ) à quelques unes ..la fatigue sans doute ?

Une belle aventure en tous cas, une très belle conclusion à ces trente années riches en évènements musicaux de haute qualité dont ce dernier ne fut pas le moindre .

PER AUGUSTA !

Et maintenant en route pour de nouvelles magnifiques aventures sous une nouvelle direction !

AD AUGUSTA !

Jean-Michel Noël, le 30/08 2019

A voir:

Sur Facebook l’interview de JMN au Festival de La Chaise-Dieu

Pour ceux qui ne l’auraient pas encore visionnée, la vidéo de notre concert Passion selon St Jean à l’Opéra de Rennes sur le site de L’Université de Rennes 2 (CREA/ webmail /categorie Musiques)