4
décembre

La Lettre… et l’Esprit – Novembre 2018

 

Manu Militari ….

et Vox Clamantis (A voix hautes … très !) en la Cathédrale de Rennes ce 11 Novembre pour le centenaire de l’Armistice.

Devant un parterre choisi ( Une Préfète, Une Maire, Un Général, Un Archévêque et j’en passe) et sous la direction experte d’une charmante Capitaine ( le mien n’avait pas cette tête là…) la Maîtrise était conviée aux célébrations commémoratives de l’Armistice de 1918  en compagnie de l’épatante Musique des Transmissions basée à St Jacques de la Lande.

Certes la Cathédrale de Rennes n’est peut-être pas le lieu idéal pour ce type de formation musicale ou les cuivres et autres percussions  tiennent une place prépondérante …donc  « ça ronfle » !

Le final de la symphonie funèbre et triomphale de Berlioz par la Maîtrise (35 chanteurs avec les voix d’hommes) et la musique  des transmissions ( 56 musiciens !) ne fut donc  pas un  modèle d’équilibre entre les pupitres …

Hormis cette erreur  de programmation, les orchestrations du célébrissime Amazing Grace, l’hymne des fraternisés du  film Joyeux Noël et même le chœur des soldats du Faust de Gounod impressionnèrent à juste titre l’assemblée, les musiciens et la cheffe elle même visiblement émue .

Quant à votre serviteur, c’est sans doute la première fois qu’il éprouvait autant de plaisir face à une troupe de militaires en grande tenue… mais là c’était lui le chef… voilà pourquoi !

Hormis ces considérations « post soixante- huitardes  attardées », il faut bien reconnaître que cette Musique des Transmissions est d’un niveau très professionnel et gagnerait à être davantage connue sur la place de Rennes ( c’est d’ailleurs le souhait de son chef).

Un bel évènement donc et une nouvelle belle expérience pour nos Maîtrisiens après un Requiem de Fauré donné la veille en l’Eglise Notre-Dame « en mémoire  de tous ceux qui tombèrent ».

Belle affluence recueillie, et belle interprétation de nos Maîtrisiens ( Pie Jesu  et In Paradisum fort  émouvants comme il se doit ) malgré un orgue d’accompagnement dont la mécanique déficiente donna quelques sueurs froides à l’organiste, au chef et à quelques chanteurs et malgré la froidure ambiante qui nous oblige maintenant à nous replier à l’Eglise du Thabor, chauffée, pour le plus grand confort des chanteurs et spectateurs.

En attendant nos concerts de Noël  (9 , 16 et 21 Décembre) nous chanterons Aznavour et Michel Delpech ( entre autres) le 16 Novembre, Couperin et Mozart le 23 Novembre (chœur de jeunes), Monteverdi et Vittoria le 30, Julien Joubert et  des chansons Noéliques et hivernales le 14 Décembre …

Vous avez dit éclectique ?

 

JM Noël , le 16/11 2018

 

Vu et entendu ( et à revoir en Bretagne à l’automne 2019)

Le St Jean-Baptiste de Stradella par le Banquet Céleste et Damien Guillon à la Cathédrale de Rennes le 13 Novembre dernier.
Magnifique musique,excellents chanteurs et mise en espace inspirée de  Vincent Tavernier qui mis en scène la Maîtrise dans le  Petit Ramoneur de Britten, il y a deux ans à l’Opéra.