4
octobre

La Lettre et l’Esprit – Septembre 2016

21-3

Non ce n’est pas le score de l’Equipe de Bretagne de Football Gaélique contre l’Equipe de France du même sport au dernier championnat du monde à Dublin  (ce n’est pas une blague…) mais la composition filles –garçons de l’Equipe de Bretagne Maîtrisienne !

Sur ce point d’ailleurs nous rejoignons le Football Gaélique puisque c’est le sport collectif ou la mixité des équipes est non seulement tolérée mais encouragée… mais tout de même pas dans cette proportion. ..

Bon c’est comme ça … et cette proportion inversée par rapport à certaines rentrées précédentes( 2012) ne gâte en rien mon plaisir à travailler avec une équipe qui s’avère dores et déjà très agréable dans son fonctionnement  et son relationnel(le machisme  a ses limites diront certains…)

Il n’empêche quelques garçons de plus ce ne serait pas mauvais pour l’image : Non les Maîtrises ne  sont pas des chœurs de filles (Cf. la Maîtrise de Caen, « boys only ») et le chant choral, ainsi que la danse d’ailleurs, n’est pas une discipline réservée à la gent féminine.

Avis donc aux « sergents recruteurs » qui sommeillent peut être en certains d’entre vous pour la rentrée 2017 !

Pour rester dans un registre sportif, l’Equipe Junior de la Maîtrise (lycéens, anciens Maîtrisiens) prend réellement son envol cette année avec un effectif cette fois nettement en faveur des garçons (9-4) …les aléas du recrutement antérieur donc.

 

Après une année bien pleine conclue en Juillet par Le stage et l’enregistrement des chants Bretons -CD à paraître pour Noël – et le  Festival de St Malo, cette rentrée 2016 s’annonce sous les meilleurs auspices compte tenu de la qualité du recrutement qui tend à s’améliorer d’année en année. Cela dit, comme toujours en début d’année scolaire, il faut un certain temps  avant que les arrivées (Sept 6èmes) compensent les départs (Neuf 3èmes) Donc moins de son (chez les Soprani notamment)… certains penseront que ce n’est peut-être  pas plus mal… et une certaine fragilité dans la lecture ou l’intonation (toujours chez les Soprani qui ont  cependant déjà progressé sur ce plan   depuis cette rentrée).

Notre traditionnel stage de Quiberon et la première audition de l’année les 23 Septembre dernier m’ont donc permis de cerner toutes les qualités et éventuelles difficultés d’une équipe particulièrement motivée ..

 

A voir sur YouTube

 

« Et le chef chante »

A propos de Charles Barbier, ancien Maîtrisien (promotion 93), chef d’orchestre et chef de chœur, capable  en répétition de remplacer la Soprano absente  dans les Frühe Lieder d’Alban Berg (tout de même)….tout en dirigeant l’orchestre !

(Ce qu’il fit en 2012 au cours des répétitions de  notre  Messe en Ut de Mozart à St Malo; les anciens s’en souviennent peut-être.)

Commentaire du journal « Diapason » : Un phénomène !

 

« Le parti d’en rire »

Ou le Brasero (sic !) de Ravel par Pierre Dac et Francis Blanche….

…Salutaire en cette période pré-électorale.

 

Et  dans  la  rubrique  « hypertrophie  du cou-de-pied » 

Les quelques lignes suivantes  en date du 6 Septembre dernier à propos d’un envoi de partitions:

«… J’espère que vous aimerez ces œuvres et aurez envie de les faire connaître au public en les interprétant avec votre excellente  Maîtrise de Bretagne. Je  garde un excellent souvenir de votre  contribution  à nos saisons de concerts au Château de Versailles avec Martin Gester ».

Vincent Berthier de Lioncourt ex- Directeur du centre de Musique Baroque de Versailles

Ou « Y’a a pas d’mal  à s’faire du bien »

 

JM Noël, le 28/09 2016